• Tourisme religieux
    • Sport & nature

Via Francisca del Lucomagno

Le long de la Via Francisca del Lucomagno, vous vous retrouverez au moyen-âge sur ce Chemin d’un autre temps.

La Via Francisca del Lucomagno passe dans d’importants lieux d’art et établissements monastiques qui ont marqué l’histoire italienne et européenne, mais également dans des espaces naturels de grand intérêt.

Le parcours, riche en témoignages historiques et religieux, permettait dans l’antiquité aux pèlerins, moines, membres du clergé et empereurs de rejoindre Rome en partant du Lac de Constance, au centre de l’Europe.

En Suisse cette route traverse différentes localités significatives comme San Gallo, Coira, Disentis, Bellinzona, Agno et entre en Italie à Lavena Ponte Tresa, où commence le tronçon lombard de la Via Francisca del Lucomagno.

En continuant sur la piste cyclo-piétonne – l’emplacement du vieux tramway qui, dans la première moitié du vingtième siècle, reliait Ponte Tresa à Varese – vous rencontrerez encore quelques stations en style liberty et à Cadegliano Viconago vous arriverez au Parc de l’Argentera où vous pourrez vous reposer un moment au milieu des ruisseaux, cascades et moulins.

Une fois que vous aurez dépassé Ghirla, où vous pourrez voir la vieille Roue à aubes, et traversé la pittoresque oasis naturelle du lac, vous arriverez à l’Abbaye de San Gemolo à Ganna qui se dresse sur le lieu où, selon la tradition, aux environs de 1047, fut assassiné et enterré le jeune diacre Gemolo.

À ce stade la Via s’enfonce dans les bois du Parc Campo dei Fiori, véritable oasis verte offrant par endroits des vues splendides sur le panorama ; pour ceux qui choisissent d’utiliser le vélo on conseille d’emprunter la route provinciale qui relie  Ganna au bourg champêtre de Brinzio où l’on a installé un intéressant Musée de la Civilisation Paysanne.

Après avoir traversé le bourg de la Rasa vous arriverez au pied du Viale delle Cappelle, parcours du dix-septième siècle, qui mène à Santa Maria del Monte de Varese, inscrit au Patrimoine de l’Unesco depuis 2003, fierté de la ville et de la Lombardie. Quatorze chapelles accompagnent le pèlerin durant son ascension, des œuvres d’art d’une beauté exceptionnelle, tant au niveau de l’architecture que de la sculpture et de la peinture, toutes consacrées aux mystères du Rosaire.

Au bout du Viale il est conseillé de faire une courte halte sur la terrasse panoramique, dite de Moïse, d’où vous pourrez jouir d’un panorama extraordinaire sur la ville de Varese, la ville de Milan, la plaine du Pô, la couronne des Alpes, les Préalpes, et si le ciel est dégagé, sur les Apennins!

Vous pourrez également faire une courte visite à la Crypte de la Basilique, restaurée et ouverte au public, qui abrite les superbes fresques du quatorzième siècle ; vous pourrez voir aussi le  Musée Baroffio, où vous admirerez de petites collections de sculptures romanes, des codex enluminés et des peintures, ainsi que le Musée Pogliaghi, aménagé dans la maison que l’artiste milanais élut comme sa résidence et à l’intérieur de laquelle vous trouverez une étonnante collection d’objets grecs, romains et orientaux et de pièces réalisées par l’artiste dont le spectaculaire plâtre préparatoire de la porte centrale de la Cathédrale de Milan, grandeur nature!

Le parcours continue en descendant  vers Varese, qu’on appelle la Ville Jardin de par sa richesse en villas et parcs prestigieux et, juste après avoir laissé le centre-ville, vous vous trouverez à traverser une vaste zone champêtre et forestière à proximité du lac de Varese, pour ensuite remonter vers Gazzada, Schianno, Morazzone ; une fois arrivé à Caronno Corbellaro, Vous vous trouverez sur une terrasse du fleuve Olona d’où vous bénéficierez d’une vue splendide sur les Alpes et la Plaine.

À votre arrivée dans le village d’art de Castiglione Olona vous pourrez visiter le magnifique Palais Branda, la Collégiale et le Baptistère avec les splendides cycles picturaux de fresques réalisés par Masolino da Panicale, dal Vecchietta et Paolo Schiavo.

Quelques kilomètres plus loin vous trouverez le complexe monastique de Torba qui, avec les proches Castrum di Castelseprio et Santa Maria Foris Portas, sont inscrits au Patrimoine Mondial de l’Unesco depuis 2011.

Le parcours continue sur la piste cyclo-piétonne de la Valle Olona aménagée sur l’ancien tracé de la ligne de chemin de fer de Valmorea, progressivement abandonnée dans les années 70 du siècle passé, qui reliait d’importants sites industriels, pour la plupart abandonnés aujourd’hui, le long du fleuve Olona entre Castellanza et Mendrisio dans le canton du Tessin. En faisant un petit détour vous pourrez arriver au Monastère de Santa Maria Assunta in Cairate qui remonte à la première moitié du VIIIème siècle et qui constitue l’une des premières colonies monastiques sur le territoire lombard.

À Castellanza, siège d’une prestigieuse université lombarde privée, vous traverserez l’oasis verte du Parco Alto Milanese, pour atteindre Castelletto di Cuggiono, où le parcours, empruntant le chemin de halage du Naviglio Grande et puis celui du Naviglio di Bereguardo, se dirige vers Pavie où il rejoindra la Via Francigena.

Sur ce tronçon caractérisé par le nonchalant ruissellement du Naviglio vous vous trouverez au cœur d’un paysage typique de plaine, avec des bosquets, des cultures agricoles extensives et toute une faune qui vit dans cet habitat géré par le Parc du Tessin. Vous traverserez des communes riches en parcs et villas comme Cuggiono, Robecco sul Naviglio, Cassinetta di Lugagnano, Torre d’Isola, en châteaux comme Abbiategrasso et Bereguardo, et en abbayes telles l’Abbaye évocatrice et imposante de Morimondo.

5 BONNES RAISONS POUR PARCOURIR CET ITINÉRAIRE

  1.  L’ Abbaye de San Gemolo à Ganna, le Monastère des sœurs Romites Ambrosiennes au Sacro Monte de Varese, le Monastère de Torba à Gornate Olona, le Monastère de Santa Maria Assunta à Cairate, le Couvent de San Rocco a Castelletto di Cuggiono et l’Abbaye de Morimondo sont des lieux où la vie monastique, sous ses différentes formes et règles, a laissé une grande richesse spirituelle, une empreinte indélébile et un patrimoine architectural prestigieux.
     
  2.  Varese, la Ville de Jardins : un surnom qui rend parfaitement l’idée de l’alliance entre environnement, nature et urbanisation qui, depuis des siècles, caractérise l’esprit de la ville.
     
  3.  Castiglione Olona, première ‘Ville idéale’ de l’Humanisme de la Renaissance, restaurée dans les années vingt du quinzième siècle et terminée vers 1435 par le Cardinal et humaniste Branda Castiglioni. Aujourd’hui encore on y est plongé dans un microcosme européen, grâce à l’interaction d’artistes lombards, vénitiens, toscans, français, allemands, bohémiens et hongrois auxquels on doit les géniales combinaisons de styles entre gothique tardif et humanisme, les différents langages architecturaux des églises et les grands cycles de fresques.
     
  4.  Le Parc du Tessin, véritable enchantement pour qui s’y aventure pour la première fois, et rendez-vous jamais décevant pour qui décide d’y retourner afin de jouir des merveilles qu’offre ce grand poumon vert qui englobe le cours du fleuve Tessin.
     
  5.  L’ Élixir al Borducan, la liqueur du Sacro Monte, avec infusion à base d’orange et d’herbes aromatiques inventé en 1872 par le garibaldien Davide Bregonzio et que l’on peut déguster dans le restaurant du même nom.
     

Sur le même thème

Le Chemin de Saint Colomban

Le Chemin de Saint Colomban est le parcours qui, à travers toute la zone de la Lombardie Orientale, conduisait autrefois à Bobbio
  • Tourisme religieux
Le Chemin de Saint Colomban

Via Francisca del Lucomagno

Le long de la Via Francisca del Lucomagno, vous vous retrouverez au moyen-âge sur ce Chemin d’un autre temps.
  • Tourisme religieux
Via Francisca del Lucomagno

Itinéraire de la Ligne Cadorna

Le sentier de la paix. De chemin défensif à itinéraire naturel
  • Tourisme religieux
Itinerario Linea Cadorna

le Chemin des Francs

Une Voie qui a des siècles durant conduit les pèlerins vers le sud pour arriver à la Ville Éternelle tant convoitée.
  • Tourisme religieux
le Chemin des Francs

Églises à Lodi

  • Tourisme religieux
Quelles églises voir à Lodi

Le Chemin de Sainte Julie

Le trésor d’entre les trésors de ce chemin est le complexe monastique de Santa Giulia
  • Tourisme religieux
Il Cammino di Santa Giulia

Églises à Bergame

  • Tourisme religieux
Quelles églises visiter à Bergame

Églises à Lecco

  • Tourisme religieux
Quelles églises voir à Lecco

De Ca' de Mazzi à Corte Sant'Andrea

Etape 5 du chemin des moines
  • Tourisme religieux
De Ca' de Mazzi à Corte Sant'Andrea

La Voie Maternelle de la Sainte Face

Un grand itinéraire de foi et de culture. Les lieux des Gonzague, les œuvres de Leon Battista Alberti
  • Tourisme religieux
La Via Matildica del Volto Santo

Le Chemin de Saint Augustin

Parcourir le Chemin d’un des personnages les plus importants de l’histoire
  • Tourisme religieux
Le Chemin de Saint Augustin

Eglises en Lombardie

  • Tourisme religieux
Églises en Lombardie, nos conseils

Églises a Milan

  • Tourisme religieux
Églises Milan, que voir

De Maiano Sant'Angelo Lodigiano à Ca' de Mazzi

Variante de l’étape 4 du chemin des moines
  • Tourisme religieux
De Maiano Sant'Angelo Lodigiano à Ca' de Mazzi

Églises à Côme

  • Tourisme religieux
Quelles églises voir à Como

Églises à Mantoue

  • Tourisme religieux
Quelles églises voir à Mantoue

Églises à Brescia

  • Tourisme religieux
Quelles églises visiter à Brescia

La Voie des Abbés

Un itinéraire riche en histoire et tradition, qui traverse une terre aux paysages absolument uniques, inchangés depuis des siècles
  • Tourisme religieux
La Voie des Abbés

Le Chemin des Moines

De Milan à la Via Francigena, à travers le Pô. Le chemin traverse trois parcs protégés, une oasis WWF, des monastères et des abbayes
  • Tourisme religieux
Le Chemin des Moines

Églises à Monza

  • Tourisme religieux
Quelles églises voir à Monza