• Tourisme religieux

Itinéraire de la Ligne Cadorna

Le sentier de la paix. De chemin défensif à itinéraire naturel

La Ligne Cadorna, plus correctement appelée Système Défensif Italien à la Frontière Nord avec la Suisse, fut conçue pour protéger la frontière contre les potentielles attaques étrangères entre le dix-neuvième et le vingtième siècle.

L’ idée, reprise et rejetée plus d’une fois, fut réalisée à partir de 1911 et les travaux se terminèrent lorsque la Grande Guerre éclata. Un projet vraiment imposant qui du Val d’Ossola arrivait jusqu’aux Alpes Orobiques: l’on réalisa des sentiers muletiers, des routes, sentiers, tranchées, hôpitaux,  observatoires, positions d’artillerie sur des terrains souvent accidentés entre 600 et 2000 mètres.

Par chance cet ouvrage ne fut jamais utilisé pour combattre. Aujourd’hui il est possible de parcourir cet itinéraire qui, bien que certains tronçons aient été perdus par manque d’entretien où par dégâts naturels, offre encore beaucoup au visiteur qui décide de s’y aventurer.

Tous les itinéraires proposés accompagnent à la découverte de traces historiques, au cours de différentes excursions au sein d’une nature incontaminée. Les excursions sont adaptées à tout le monde et ont des durées différentes. Il est important d’arriver bien préparé, avec équipement de randonnée et lampe frontale, souvent essentielle pour explorer les galeries plus profondes.

 

UN VOYAGE DANS L’ HISTOIRE

  1. Les fortifications de la Ligne Cadorna doivent être considérées comme de campagne ou de passage, elles sont réalisées sur des points d’importance tactique, censément à proximité de l’ennemi, avec du temps, des moyens et des ressources financières très limitées.
     
  2.  La tranchée est une œuvre défensive creusée dans le terrain et protégée par un parapet en terre, en pierre ou en ciment, dotée d’un fossé de retranchement.  Elle sert à protéger les soldats du feu ennemi et à leur permettre d’utiliser efficacement leurs armes. Il y a les tranchées de communication et les tranchées de bataille.
     
  3.  Les boyaux de la Ligne Cadorna sont pour la plupart creusés dans la roche ou réalisés avec des couvertures en ciment. Ils permettaient de passer d’une tranchée à l’autre sous le feu de l’ennemi, d’atteindre en sécurité les emplacements pour les armes automatiques, d’amener à destination les approvisionnements, de retirer les blessés et de donner un refuge aux soldats.
     
  4.  Le refuge dans une grotte ou une galerie servait pour mettre à l’abri les soldats et leur permettre de se reposer après un service en tranchée ou dans l’attente d’entrer en action, en plus de protéger et conserver les matériaux, munitions et vivres.
     
  5.  L’emplacement pour mitrailleuse peut se trouver en terrain découvert, dans une caverne ou une casemate blindée. L’emplacement à découvert consiste en un espace avec un rehaussement pour appuyer l’arme et un parapet replié sur les côtés. Généralement on trouve derrière cet emplacement l’ouverture d’un boyau.

Sur le même thème

Sotto il Monte Giovanni XXIII

  • Tourisme religieux
Sotto il Monte Giovanni XXIII

Églises à Lodi

  • Tourisme religieux
Quelles églises voir à Lodi

La Via Spluga

Le Spluga (Splügen), “col sublime”, sauvage et fascinant, et son chemin, à l’intérieur d’une vallée sauvage mais riche en histoire
  • Tourisme religieux
La Via Spluga

La Voie Maternelle de la Sainte Face

Un grand itinéraire de foi et de culture. Les lieux des Gonzague, les œuvres de Leon Battista Alberti
  • Tourisme religieux
La Via Matildica del Volto Santo

De Maiano Sant'Angelo Lodigiano à Ca' de Mazzi

Variante de l’étape 4 du chemin des moines
  • Tourisme religieux
De Maiano Sant'Angelo Lodigiano à Ca' de Mazzi

Églises à Bergame

  • Tourisme religieux
Quelles églises visiter à Bergame

Églises à Lecco

  • Tourisme religieux
Quelles églises voir à Lecco

Le Chemin de Sainte Julie

Le trésor d’entre les trésors de ce chemin est le complexe monastique de Santa Giulia
  • Tourisme religieux
Il Cammino di Santa Giulia

Églises a Milan

  • Tourisme religieux
Églises Milan, que voir

Eglises en Lombardie

  • Tourisme religieux
Églises en Lombardie, nos conseils

Églises à Pavie

  • Tourisme religieux
Quelles églises voir à Pavie

Églises à Cremona

  • Tourisme religieux
Quelles églises voir à Cremona

La Via Palmaria Burdigalense

Du bas du Lac de Garde, le plus ancien parcours vers la Terre Sainte documenté par un pèlerin. C’est la Via Palmaria Burdigalense
  • Tourisme religieux
La Via Palmaria Burdigalense

Le Chemin des Moines

De Milan à la Via Francigena, à travers le Pô. Le chemin traverse trois parcs protégés, une oasis WWF, des monastères et des abbayes
  • Tourisme religieux
Le Chemin des Moines

Lecco: Lieux et Chemins de la Foi

La province de Lecco, trésor de foi et culture. Des monastères, des églises et monuments religieux. Un itinéraire culturel et spirituel
  • Tourisme religieux
Lecco: Luoghi e Vie della Fede

Le Court chemin

Un guide "concis" pour visiter 7 églises dans le centre de Milan
  • Tourisme religieux
Le Court chemin

La Voie des Abbés

Un itinéraire riche en histoire et tradition, qui traverse une terre aux paysages absolument uniques, inchangés depuis des siècles
  • Tourisme religieux
La Voie des Abbés

Églises à Côme

  • Tourisme religieux
Quelles églises voir à Como

Églises à Varese

  • Tourisme religieux
Quelles églises voir à Varese

le Chemin des Francs

Une Voie qui a des siècles durant conduit les pèlerins vers le sud pour arriver à la Ville Éternelle tant convoitée.
  • Tourisme religieux
le Chemin des Francs