• Tourisme religieux
    • Montagnes

La Via Spluga

Le Spluga (Splügen), “col sublime”, sauvage et fascinant, et son chemin, à l’intérieur d’une vallée sauvage mais riche en histoire

C’est avec la Via Spluga que commence le tronçon italien, entièrement lombard, de la Via Francigena rhénane, axe routier historique qui relie, à travers les Alpes centrales, la Vallée du Rhin avec la Vallée du Pô et avec la Via Francigena de Sigéric.

Documenté dans la cartographie de l’empire romain, le col a vu des siècles durant le passage, avec des bêtes de somme, des chariots et des carrosses, de marchands, voyageurs, armées, pèlerins et grands personnages de la culture européenne, comme Érasme de Rotterdam.

Peu de temps après la construction de la route de Splügen (1823), fut réalisée l’importante galerie paravalanche, au sud du péage douanier, pour des raisons de sécurité pendant la période hivernale.

Cette galerie représente aujourd’hui l’un des derniers témoignages des gros efforts fournis pour la réalisation d’ouvrages routiers qui, pendant des millénaires, permirent de faire face aux dangers de l’hiver.

Des vestiges de l’âge de bronze et de fer indiquent que le col de Spluga fut parcouru déjà à l’époque de la préhistoire. Le nom “Spluga” dérive de “spelu(n)ca”, c’est à dire “spelonca”, grotte. À proximité de Montespluga se trouve, en effet, une grotte communément appelée “truna de l’urs” (grotte de l’ours).

Dans le passé, le col de Spluga était appelé mont ou col de l’Ours. De là commence la descente le long du Val San Giacomo. Le tronçon initial du parcours coïncide avec la route romaine, à la fois difficile et envoûtante, dans la gorge du Cardinello, jusqu’à Chiavenna (333 m), le point “clé” (Clavenna) de la route du col.

Une fois arrivé à Chiavenna, ne manquez pas de visiter la Collégiale de S. Lorenzo, d’époque romane. La Collégiale est l’un des monuments les plus importants de la ville, avec ses décorations intérieures, son splendide quadriportique, l’imposant clocher du seizième siècle, les fonts baptismaux de 1156 et le Musée du Trésor riche en œuvres d’art parmi lesquelles la précieuse “Pace” (Paix) de Chiavenna, couverture d’évangéliaire, un chef-d’œuvre d’orfèvrerie médiévale remontant au XIème siècle.

À ne pas manquer non plus le Moulin de Bottonera dans l’ancien quartier des artisans de Chiavenna, rarissime exemplaire d’architecture industrielle, où de nos jours est encore vivant le souvenir du travail incessant des meuniers du dix-neuvième siècle. Sur chacun de ses quatre étages on peut admirer les particularités de sa structure en bois, matière première pour la construction de ses principaux éléments.

La Via Spluga est un itinéraire en plusieurs étapes organisé sur mesure pour les touristes, d’une durée de cinq à sept jours.

 

5 BONNES RAISONS POUR CHOISIR CET ITINÉRAIRE

  1.  Une fois passé “Soste”, très vieux relais où l’on changeait de chevaux, prendre la vallée du Cardellino où le sentier parcourt la gorge à mi-hauteur comme un long balcon surplombant le torrent Liro dont l’impétuosité fait venir à l’esprit les traversées hivernales tragiques des armées et des charretiers.
     
  2.  On ne peut pas ne pas s’arrêter pour reprendre des forces à la “Locanda del Cardinello” qui, depuis 1722, offre une pause de restauration aux voyageurs de la Via Spluga.
     
  3.  Le Col de Spluga, (Splügenpass en allemand, Pass dal Spleia ou Pass dal Splegia en romanche), à 2.114 mètres, est l’un des plus importants cols de tout l’arc alpin, connu depuis l’antiquité comme point de passage crucial.
     
  4.  Dans l’édifice historique du seizième siècle de la fraction Corti di Campodolcino se trouve le Musée de la Via Spluga, seul musée lombard dédié à un chemin historique, témoin de la civilisation de la vallée et du rôle historique et commercial que la Via a joué au fil des siècles, canal de communication entre le bassin Méditerranéen et la zone au nord des Alpes.
     
  5.  Le Sanctuaire de Gallivaggio, église baptismale dans la Val San Giacomo, avec le Sanctuaire de San Guglielmo, rappelle que l’itinéraire du Spluga n’était pas seulement une route pour les marchands, mais aussi pour les pèlerins. Dans cette région, si on se rappelle l’année 1492, date de la découverte de l’Amérique, c’est parce que la Vierge est apparue à deux fillettes. Une expérience de foi mariale vécue des centaines d’années avant Lourdes, Fatima ou Medjugorje.

Sur le même thème

Sotto il Monte Giovanni XXIII

  • Tourisme religieux
Sotto il Monte Giovanni XXIII

Le Chemin des Moines

De Milan à la Via Francigena, à travers le Pô. Le chemin traverse trois parcs protégés, une oasis WWF, des monastères et des abbayes
  • Tourisme religieux
Le Chemin des Moines

Le Chemin de Saint Augustin

Parcourir le Chemin d’un des personnages les plus importants de l’histoire
  • Tourisme religieux
Le Chemin de Saint Augustin

Via Francisca del Lucomagno

Le long de la Via Francisca del Lucomagno, vous vous retrouverez au moyen-âge sur ce Chemin d’un autre temps.
  • Tourisme religieux
Via Francisca del Lucomagno

Églises a Milan

  • Tourisme religieux
Églises Milan, que voir

La Via Palmaria Burdigalense

Du bas du Lac de Garde, le plus ancien parcours vers la Terre Sainte documenté par un pèlerin. C’est la Via Palmaria Burdigalense
  • Tourisme religieux
La Via Palmaria Burdigalense

Le Chemin de Saint Colomban

Le Chemin de Saint Colomban est le parcours qui, à travers toute la zone de la Lombardie Orientale, conduisait autrefois à Bobbio
  • Tourisme religieux
Le Chemin de Saint Colomban

Églises à Lodi

  • Tourisme religieux
Quelles églises voir à Lodi

Via Regina

La Regina delle Vie (la reine des voies), antique, essentielle.
  • Tourisme religieux
Via Regina

Eglises en Lombardie

  • Tourisme religieux
Églises en Lombardie, nos conseils

Le Chemin Clunisien de Franciacorta

À la découverte des Abbayes clunisiennes
  • Tourisme religieux
La Strada Cluniacense della Franciacorta

De Ca' de Mazzi à Corte Sant'Andrea

Etape 5 du chemin des moines
  • Tourisme religieux
De Ca' de Mazzi à Corte Sant'Andrea

Itinéraire de la Ligne Cadorna

Le sentier de la paix. De chemin défensif à itinéraire naturel
  • Tourisme religieux
Itinerario Linea Cadorna

Églises à Cremona

  • Tourisme religieux
Quelles églises voir à Cremona

Églises à Pavie

  • Tourisme religieux
Quelles églises voir à Pavie

Églises à Lecco

  • Tourisme religieux
Quelles églises voir à Lecco

Le Court chemin

Un guide "concis" pour visiter 7 églises dans le centre de Milan
  • Tourisme religieux
Le Court chemin

La Voie des Abbés

Un itinéraire riche en histoire et tradition, qui traverse une terre aux paysages absolument uniques, inchangés depuis des siècles
  • Tourisme religieux
La Voie des Abbés

Églises à Varese

  • Tourisme religieux
Quelles églises voir à Varese

Églises à Monza

  • Tourisme religieux
Quelles églises voir à Monza