• Art et culture

Le Palazzo del Broletto

Piazza Paolo VI, 29, Brescia BS

lun, 15/07/2013 - 11:42 -- Laura Itinerario:  Le Haut Moyen-Age et le Romain-gothique Les grandes places du centre Tipologia:  Palais Tag:  Palazzo del Broletto Le palais, centre du gouvernement de la Commune et de la Seigneurie, est le résultat architectural de l’addition des différentes interventions qui se sont succédées pendant presque un siècle. Il s’étend sur un plan complexe autour de plusieurs cours intérieures dans un espace total inscriptible dans un quadrilatère d’environ 100m sur 75. L’aile sud, orientée vers la via Cardinal Querini, fait face au flanc gauche du Dôme et correspond à l’ancien « Palatium Novum Maius » (1223-1227) qui fut largement modifié, particulièrement au XVIIème siècle. Cette partie, ainsi que l’aile est, se caractérisent par une maçonnerie massive, à la différence du flanc ouest, achevé à la fin du XIIIème siècle avec des briques. A l’extérieur, depuis la via Cardinal Querini, on remarque immédiatement la tour des Poncarali, intégrée dans le périmètre sud au cours de  travaux de construction du palais mais qui se distingue néanmoins de ce dernier par le bossage rustique qui la caractérise. Haute à l’origine d’une trentaine de mètres, elle fut écimée en 1258 sur ordre d’Ezzelino da Romano et réduite à environ 19 mètres. En revanche, la torre del Pègol ou torre del popolo sur laquelle s’adossait la première construction du palais communal (1187) en grande partie en bois, est entière : haute d’environ 54m, elle est pourvue à son sommet d’une petite chambre qui abrite la cloche. Celle-ci recouverte de briques est dissimulée derrière des créneaux gibelins ajoutés dans les premières années du XIXème siècle ; sur le côté interne de la première cour du Broletto se trouve l’horloge provenant de la cathédrale de San Pietro de Dom, tout proche, détruite à la fin du XVIème siècle. A côté de la cour et donnant sur la Place Paolo VI, on remarque le balcon dit « Loggia delle Grida » (qui fut détruite par les Jacobins en 1797 et reconstruite au début du XXème siècle) et, à gauche du portail, donnant sur la ruelle du même nom, la façade en brique de l’église de Sant’Agostino qui date des premières décennies du XVème siècle. Elle fut intégrée au Broletto au XVIème siècle et complètement transformée à l’intérieur jusqu'à ce qu’en 1803, l’abside laisse la place à l’escalier du Pollack. On accède au Broletto par la porte ouest de 1606, encadré par des colonnes monolithiques d’époque romaine en granit d’Egypte, qui sont aussi d’anciens éléments ornementaux de la cathédrale aujourd’hui détruite de Saint Pier de Dom. La partie supérieure de la porte a été conçue par Tagliaferri à la fin du XIXème siècle. Dans le passage qui relie la porte cochère à la cour, la pierre mutilée par les Jacobins située sous la sculpture de la Justice en majesté, représentait le lion de San Marco. Sur la droite, on distingue encore une fresque du XIIIème siècle représentant une Vierge à l’Enfant en majesté. C’est dans la grande cour sud ornée en son centre d’une fontaine du XVIIIème siècle, que donnent, à l’ouest et au sud, les plus anciennes ailes du palazzo nuovo maggiore où s’ouvraient des porches aujourd’hui murés ; particulièrement précieux, les chapiteaux des fenêtres du premier étage représentant douze figurations des mois, et plus spécialement ceux de la fenêtre bigéminée de gauche qui présente dans la lunette un oculus lobé. Il convient également de noter la reconstitution de l’ancien escalier de bois qui permettait, au Moyen-Âge, d’accéder à la grande salle du « Maggior Consiglio » au premier étage. Le flanc est est occupé par le palazzo nuovo minore ainsi nommé parce qu’il fut achevé après le premier édifice du côté Ouest (1232). Au cours des vingt premières années du XVème siècle, il fut enrichi de la loggia malatestiana : quatre arcs raffinés à l’ogive discrète, voûtes d’arêtes et voûtes en croisée d’ogive. C’est encore Pandolfo Malatesta qui commanda les fresques de Gentile da Fabriano desquelles on a retrouvé récemment quelques fragments. D’autres fresques de Lattanzio Gambara qui décoraient la loggia furent malheureusement détruites par le bombardement qui frappa le Broletto et la place Paolo VI le 13 juillet 1944. La base des colonnes mises à jour il y a peu témoignent du niveau du terrain à l’époque, bien inférieur à l’actuel. Sur le côté Nord de la cour se dresse une construction de 1626 sur un portique de style classique à bossage, avec des mascarons dans les clefs de voûtes et une galerie. La porte Est (1610) est parfaitement alignée sur le tracé de l’antique decumanus et se trouve dans le prolongement exact de la porte qui, ouverte sur le flanc Ouest, donne sur la place Paolo VI. Quelques mètres après être entré, avant la seconde porte (1626) qui débouche sur la cour, on trouve sur la gauche l’escalier d’honneur del Lezze (1610) qui mène aux bureaux de l’Etat Civil. Laissant derrière soi l’escalier et le corridor aux plafonds décorés par Tommaso Sandrini et Francesco Giugno (1574-1651), on entre dans la salle du Podestà qui est en réalité une seule et immense pièce de 52m sur 15, subdivisée en quatre pièces différentes dans les années 1600. La hauteur de la salle d’origine (9m) a elle aussi été réduite et chacune des quatre pièces actuelles possède une voûte ornée de fresques : La Force retenant la Fortune et La Vertu dans les nues exhortant le monde d’Antonio Gandino, L’Abondance dans la deuxième salle, toujours de Gandino, et dans les deux pièces suivantes, des fresques de Tommaso Sandrini : L’allegorie du Temps dans la troisième et des figures féminines représentant des allégories dans la quatrième. Dans le vide laissé entre les plafonds des salles de l’Etat Civil et le toit à chevrons de l’ancienne salle du Maggior Consiglio, se trouvent les très anciennes fresques de la seconde moitié du XIIIème siècle des Cavaliers faits prisonniers recouvertes sur la paroi nord par la fresque du début du XIVème, La paix de Berardo Maggi, de facture bien plus raffinée.    LE PALAZZO DEL BROLETTO Piazza Paolo VI Brescia File:  Audioguide Broletto 1.mp3 Audioguide Broletto 2.mp3 Audioguide Broletto 3.mp3 Audioguide Broletto 4.mp3 Galleria:  ItalianoEnglishDeutschEspañol

M’amener ici: Le Palazzo del Broletto

Lieux

Angelo Maria Querini

  • Art et culture
Angelo Maria Querini
80 mt

Le Duomo Vecchio (ou la Rotonde)

  • Art et culture
Le Duomo Vecchio (ou la Rotonde)
80 mt

Place Paolo VI (autrefois du Dôme)

  • Art et culture
Place Paolo VI (autrefois du Dôme)
80 mt

Les Portiques et la Tour de l'Horloge

  • Art et culture
Les Portiques et la Tour de l'Horloge
88 mt

Biblioteca Queriniana et le palais de l’Évêché

  • Art et culture
Biblioteca Queriniana et le palais de l’Évêché
115 mt

Piazza della Loggia

  • Art et culture
Piazza della Loggia
133 mt

La Lodoìga

  • Art et culture
La Lodoìga
156 mt

Le Palazzo della Loggia

  • Art et culture
Le Palazzo della Loggia
156 mt

La Bella Italia

  • Art et culture
La Bella Italia
163 mt

Place della Vittoria (de la Victoire)

  • Art et culture
Place della Vittoria (de la Victoire)
206 mt

Museo Diocesano (Musée Diocésain)

  • Art et culture
Museo Diocesano (Musée Diocésain)
216 mt

Palais Martinengo

  • Art et culture
Palais Martinengo
243 mt

Église de Sant'Agata

  • Art et culture
Église de Sant'Agata
248 mt

Teatro Grande

  • Art et culture
Teatro Grande
294 mt

Piazzetta Curt dei Pulì

  • Art et culture
Piazzetta Curt dei Pulì
303 mt

Le Capitolium et le Forum Romain

  • Art et culture
Brixia - Parco archeologico di Brescia
306 mt

Le sanctuaire républicain

  • Art et culture
Le sanctuaire républicain
306 mt

Place del Mercato (du Marché)

  • Art et culture
Place del Mercato (du Marché)
323 mt

Place du Forum

  • Art et culture
Place du Forum
324 mt

Basilique Romaine

  • Art et culture
Basilique Romaine
332 mt