• Parcs
    • Montagnes

Parc de l'Adamello

Parco dell’Adamello
Comunità Montana Valle Camonica, Brescia, Saviore dell'Adamello
Contacts
+39 0364 324011
Site officiel
Point info
Infopoint Ponte di Legno
Corso Milano, 37, Ponte di Legno (BS)
+39 0364 92089

Le Parc de l'Adamello, situé au cœur des Alpes Rhétiques, s'étend sur 510 km2 sur le versant orographique gauche de la Valle Camonica, dans la portion nord-ouest de la province de Brescia.

Le Parc de l'Adamello a pour limite la frontière régionale entre la Lombardie et le Trentin ; à l'ouest sa limite se trouve un peu au-dessus de la rive gauche de l'Oglio, le cinquième fleuve Italien en longueur. L'importance du Parc de l'Adamello doit sa grandeur à sa position, car il sert de pont entre les deux parcs qui lui sont limitrophes : à l'est se trouve le parc trentin de l'Adamello-Brenta, et au nord se trouve le Parc du Stelvio.

Sur les nombreux sentiers aménagés qui traversent le parc, le paysage des hautes Alpes se montre dans toute sa grandeur. On trouve aussi de nombreux et charmants itinéraires d'excursions moins difficiles à parcourir à pied, à cheval ou en VTT, au sein des plus belles vallées de la zone protégée. Le milieu naturel du Parc de l'Adamello se distingue par la richesse exceptionnelle de sa flore et de sa végétation.

Le parc est largement bordé de châtaigneraies et de bois mixtes d'aulnes, érables, charmes, frênes, bouleaux, chênes, cerisiers. En effet, les « peccete » (bois d'épicéa) sont épais et étendus, et plus en hauteur ils laissent place à de lumineux bois de mélèzes. Plus haut encore, s'étend la bande des arbustes nains, surtout l'aulne vert, le saule et le pin de montagne, avec une forte présence de rhododendrons et de genièvres. Vers 2300 mètres s'étendent les pâturages alpins, riches de gentianes, anémones pulsatiles, saxifrages, soldanelles et edelweiss. Les mousses et les lichens apparaissent, et continuent dans la bande du désert nival, où se trouvent le chrysanthème des Alpes, la renoncule des glaciers, la saxifraga androsacea et d'autres saxifrages.

Dans le Parc de l'Adamello on trouve une forte présence d'espèces rares et endémiques, en plus de la faune typique des Alpes : chevreuils, cerfs, chamois, bouquetins, lièvres des Alpes, marmottes, belettes, hermines, renards, fouines, écureuils, loirs, hérissons, musaraignes alpines, campagnols des neiges.

Dans le Parc de l'Adamello, la documentation iconographique représentée par les gravures rupestres préhistoriques, retrouvées dans certaines localités à l'intérieur de la zone protégée, est particulièrement importante et significative.

Le Parc de l'Adamello contient aussi de splendides témoignages de l'architecture rurale alpine, partiellement conservés jusqu'à nos jours, qui attestent de l'utilisation, mais aussi de l'attention et du respect que nos ancêtres avaient pour ce territoire.

M’amener ici: Parc de l'Adamello