• Tourisme religieux
    • Sport & nature

Via Priula

Des sentiers et des chemins champêtres. Jusqu’au château de San Vigilio, en funiculaire

En 1593 le podestat vénitien Alvise Priuli fit réaliser un parcours permettant de relier la Plaine du Pô avec la Valtellina et les pays au-delà des Alpes : la Via Priula, un itinéraire de grande importance politique et stratégique.

Cette voie permettait de relier Venise aux cols du Splügen et de Settimo, qui faisaient partie des Grisons, sans devoir traverser les territoires du Duché de Milan. À cette période la république de Venise, suzeraine de toute la province de Bergame, avait besoin de développer de nouveaux canaux commerciaux avec les territoires au nord.

Jusque-là les liaisons entre les deux zones avaient été compliquées et pour le transport des marchandises il fallait contourner les Alpes Orobiques, traverser Lecco et le lac de Côme, sur le territoire du Duché de Milan, possession espagnole à l’époque, en compétition ouverte avec la République de Venise.

Les droits de douane considérables et le risque que la marchandise soit séquestrée le long du chemin furent les raisons principales qui amenèrent à la réalisation de la Via Priula. Grâce à cette nouvelle voie, qui se situait à 1991 mètres d’altitude entre les communes de Mezzoldo et Albaredo per San Marco, la République de Venise renforçait ses liens commerciaux avec les pays au-delà des Alpes, l’Allemagne et les Flandres.

Aujourd’hui, en parcourant la Via Priula, on peut de Chiavenna rejoindre à pied Bergame à travers la Vallée de la Valchiavenna, le Pian di Spagna, la Basse Valtellina, la Vallée du Bitto d’Albaredo et la Val Brembana ou, naturellement, le faire aussi dans l’autre sens. Il s’agit d’un itinéraire long, duquel il existe aussi une version cyclable, qui traverse un fragment du monde alpin et préalpin de la Lombardie, riche en monuments, culture, spécialités gastronomiques, auberges accueillantes et hôtels.

Une partie de l’itinéraire suit l’ancien sentier muletier, surtout dans la partie montagneuse ; dans les vallées on trouve plus de routes champêtres, de pistes cyclo-piétonnières et autres sentiers. L’ensemble du trajet se parcourt en plusieurs jours, pour un total d’environ cent quarante kilomètres.

Le long du parcours on traverse le col San Marco, où la route atteint 2000 mètres d’altitude ; le long de la voie pavée, la vieille maison cantonnière est une borne gigantesque. L’ancien tracé a été remplacé depuis plus de quarante ans par la Transorobica, route qui doit son nom au fait qu’elle concerne les Préalpes et les Alpes orobiques. Cependant on trouve encore beaucoup de témoignages de son passé dans la toponymie, dans les rues, dans les bâtiments.

Les larges porches couverts le long de la rue principale du village rappellent le temps où les marchands y faisaient étape, déchargeaient les mules et des chevaux servant au transport, et mettaient à l’abri les marchandises.

Un itinéraire diversifié qui invite à l’observation et à une réflexion sérieuse sur l’influence de l’homme dans la transformation du paysage.


5 BONNES RAISONS POUR PARCOURIR CET ITINÉRAIRE

  1. Un parcours et une voie qui remontent à très longtemps et qui nous rappellent le dur labeur de nos ancêtres lorsqu’ils descendaient ce chemin riche en panoramas et émotions uniques.
     
  2. La Cathédrale de Bergame, sur la place du même nom, Piazza del Duomo. La cathédrale, dédiée au patron de la ville Sant’Alessandro Martire, s’érige sur la structure primitive originelle du VIème siècle dédiée à Saint Vincent, qui présentait trois nefs avec orientation canonique.
     
  3. La Basilique de Santa Maria Maggiore dans le centre historique de la Ville Haute de Bergame. L’extérieur de la Basilique, construite dans la seconde moitié du XIIème siècle, est caractérisé par l’aspect typiquement roman, tandis qu’à l’intérieur les décorations rappellent le style baroque.
     
  4. Visiter la Ville Haute où vous pourrez vous perdre dans des petits coins inattendus, des cours cachées, jouir de saveurs et de panoramas absolument uniques.
     
  5. Six cents œuvres d’art magistralement exposées dans vingt-huit salles. Ce sont les chiffres que présente l’ l’Accademia Carrara après sept années de restauration. Un parcours artistiques à travers cinq siècles d’histoire de l’art en Italie.

Sur le même thème

Lecco: Lieux et Chemins de la Foi

La province de Lecco, trésor de foi et culture. Des monastères, des églises et monuments religieux. Un itinéraire culturel et spirituel
  • Tourisme religieux
Lecco: Luoghi e Vie della Fede

Le Chemin de Sainte Julie

Le trésor d’entre les trésors de ce chemin est le complexe monastique de Santa Giulia
  • Tourisme religieux
Il Cammino di Santa Giulia

Églises à Lodi

  • Tourisme religieux
Quelles églises voir à Lodi

Églises à Bergame

  • Tourisme religieux
Quelles églises visiter à Bergame

Églises a Milan

  • Tourisme religieux
Églises Milan, que voir

La Via Spluga

Le Spluga (Splügen), “col sublime”, sauvage et fascinant, et son chemin, à l’intérieur d’une vallée sauvage mais riche en histoire
  • Tourisme religieux
La Via Spluga

Le Chemin de Saint Augustin

Parcourir le Chemin d’un des personnages les plus importants de l’histoire
  • Tourisme religieux
Le Chemin de Saint Augustin

Églises à Lecco

  • Tourisme religieux
Quelles églises voir à Lecco

Églises à Varese

  • Tourisme religieux
Quelles églises voir à Varese

Eglises en Lombardie

  • Tourisme religieux
Églises en Lombardie, nos conseils

Via Francisca del Lucomagno

Le long de la Via Francisca del Lucomagno, vous vous retrouverez au moyen-âge sur ce Chemin d’un autre temps.
  • Tourisme religieux
Via Francisca del Lucomagno

Itinéraire de la Ligne Cadorna

Le sentier de la paix. De chemin défensif à itinéraire naturel
  • Tourisme religieux
Itinerario Linea Cadorna

Le Court chemin

Un guide "concis" pour visiter 7 églises dans le centre de Milan
  • Tourisme religieux
Le Court chemin

De Maiano Sant'Angelo Lodigiano à Ca' de Mazzi

Variante de l’étape 4 du chemin des moines
  • Tourisme religieux
De Maiano Sant'Angelo Lodigiano à Ca' de Mazzi

La Via Palmaria Burdigalense

Du bas du Lac de Garde, le plus ancien parcours vers la Terre Sainte documenté par un pèlerin. C’est la Via Palmaria Burdigalense
  • Tourisme religieux
La Via Palmaria Burdigalense

Églises à Monza

  • Tourisme religieux
Quelles églises voir à Monza

Églises à Pavie

  • Tourisme religieux
Quelles églises voir à Pavie

Églises à Brescia

  • Tourisme religieux
Quelles églises visiter à Brescia

La Voie des Abbés

Un itinéraire riche en histoire et tradition, qui traverse une terre aux paysages absolument uniques, inchangés depuis des siècles
  • Tourisme religieux
La Voie des Abbés

Le Chemin des Moines

De Milan à la Via Francigena, à travers le Pô. Le chemin traverse trois parcs protégés, une oasis WWF, des monastères et des abbayes
  • Tourisme religieux
Le Chemin des Moines